Chant Stani : Différence entre versions

De OmraamWiki
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
{|
 
{|
 
|-
 
|-
| [[File:Stani.ogg|left|vignette|'''Écouter le Chant par la Chorale Kastalski de Moscou''']]
+
| [[File:Stani.ogg|left|vignette|'''Écouter le Chant par le Chœur Kastalski de Moscou''']]
 
|}
 
|}
  

Version du 2 juin 2020 à 15:54

« Vous avez besoin de quelqu’un pour vous rappeler sans cesse qu’il y a des efforts à faire. Si vous devez attendre l’inspiration pour vous mettre au travail, vous ne ferez pas grand-chose. L’inspiration est une grâce dont on ne sait pas quand elle va se manifester. Pour continuer à progresser dans la vie de tous les jours, la volonté doit être là constamment mobilisée. Et pour cela, vous avez besoin de quelqu’un, dans le monde visible ou dans le monde invisible, qui vous rappelle combien d’efforts et d’exercices vous devez faire"».[1]

« Pour ressusciter nous devons travailler chaque jour sur nous-même afin de triompher de toutes nos faiblesses. Ce travail agit sur les cellules de notre corps, il les purifie, les éclaire, les vivifie. C’est ce mouvement vibratoire de plus en plus intense qui peu à peu se communique à toutes nos cellules et prépare notre résurrection"».[2]

Stani ! (Lève-toi !) – Tonalité : Sol mineur

Stani.png

Écouter le Chant par le Chœur Kastalski de Moscou

Le texte

cyrillique translittération française traduction
Стани
Стани, и Господ ще те оживи; 
Стани, и Господ ще те възкреси; 
Стани, и с’Любовта ти започни; 
Стани, и в’Истина се облечи. 
В’Истина се облечи 
и със нея се гради: 
тя ще те и обнови 
и с’Дух ще те озари.
Stani
Stani! I Gospod chtè té ojivi
Stani! I Gospod chtè té veuzcrèssi. 
Stani! I s'Lioubovta ti zapotchni.
Stani! I v'Istina sè oblètchi. 
V'Istina sè oblètchi 
i seus nèïa vsè gradi: 
tia chtè tè i obnovi, 
i s'Douh chtè tè ozari.
Lève-toi
Lève-toi et le Seigneur te vivifiera! 
Lève-toi et le Seigneur te ressuscitera! 
Lève-toi et commence tout avec Amour! 
Lève-toi et revêts-toi de la Vérité! 
Revêts-toi la Vérité 
et édifie tout avec elle. 
Elle te renouvellera 
et par l'Esprit t’illuminera!

Explications du chant

Historique

Le Maître Omraam Michaël Aïvanhov enseigne que le chant Stani concentre l’énergie dans la paume des mains, qu’il renforce l’efficacité de notre travail mais aussi que c’est un chant qui guérit ! [3]

Thématique

Stani est un chant de transmutation. Il s’adresse à la volonté et convie la conscience humaine à se redresser, se réveiller, se lever. Stani est un chant particulièrement lié aux forces de guérison, à la résurrection, à la fête de Pâques, au renouveau de la Nature et au printemps. Se mettre debout, c’est se rendre réceptif à la Résurrection, ce n’est pas moi qui me ressuscite, mais c’est le Seigneur en moi qui va me ressusciter ! A partir de là, l’amour commencera à agir dans ma vie et je serai digne d’être revêtu de la cape de la vérité.

Quelques mots-clés

Se lever, réveiller sa volonté, être acteur et responsable de sa guérison, miracle intérieur, intégrité, foi absolue.

Déroulement du chant

Première partie : Le réveil du courage pour se lever - Aspect volonté

La première partie, liée à la volonté, évoque l’effort de se lever. Symboliquement, se lever signifie réveiller sa conscience, se remettre en question, élargir son point de vue, se dynamiser, bouger. Quatre phrases musicales que nous appellerons tableaux structurent la première partie du chant :

Premier tableau (m1 – m6) : Lève-toi et le Seigneur te vivifiera

Stani ! signifie « Lève toi ! ». Le chant commence avec un ordre et par un verbe conjugué à l’impératif. Qui nous parle sur ce ton ? A quelle partie de nous s’adresse cet appel au réveil ? Nous vous proposons d’imaginer l’épisode de la résurrection de Lazare. Le Christ s’adresse à Lazare, qui était son ami, et Il lui ordonne de se lever ! Symboliquement, la résurrection de Lazare peut représenter le moment de s’affranchir d’une situation qui freine notre évolution, ou encore le moment de lâcher une conception limitante et temporelle de la Vie. Le Christ veut que Lazare en nous sorte de cet enfermement, qu’il se lève et qu’il ressuscite !

Quelques mots sur l’agencement des intervalles musicaux…

Stani Tableau-1.png

La mélodie principale, confiée aux sopranos, commence sur un intervalle de quarte avec le mot Stani. L’intervalle de quarte est en analogie avec la matière et notre pouvoir de manifestation. Ensuite, Le Maître Peter Deunov répète la formule Stani sur un intervalle de sixte mineure, un intervalle dont l’amplitude beaucoup plus large par rapport à la quarte initiale, ouvre une fenêtre qui laisse entrer dans nos poumons l’oxygène de l’espérance. Nous ressentons que le changement d’un niveau de conscience est possible ! Bien évidemment, cela peut s’interpréter de plusieurs façons : Stani peut s’adresser à l’humanité somnolente pour qui il est urgent de mourir aux anciennes conceptions de vie et de mort. Stani peut s’adresser au disciple de la Vie qui sait qu’il doit obligatoirement se lever, c’est-à-dire faire des efforts et saisir son courage, s’il veut franchir un seuil dans son évolution et ainsi poursuivre la conquête de sa Destinée.[4]

Tableau 2 (m7 – m11) : Lève-toi et le Seigneur te ressuscitera

Stani Tableau-2.png

Dans ce deuxième tableau, l’ordre de se lever est répété sur un intervalle d’octave. Symboliquement, l’octave représente un saut de conscience ou le passage d’un monde à un autre. A l’octave va succéder de nouveau une sixte mineure. La fenêtre de l’espérance s’ouvre en grand sur la vision du changement ! L’ordre de se lever, de plus en plus intense, commence à prendre racine dans la volonté ! Se tenir debout est le propre mais aussi le devoir de l’humanité !

Tableau 3 (m12 – m16) : Lève toi et commence tout avec amour…

Nous retrouvons à nouveau l’intervalle de sixte mineure et celle-ci est suivie d’une quarte juste menant vers un « sol aigu ».

Stani Tableau-3.png

La sixte annonce la stabilisation du nouveau niveau de conscience qui s’établit et la quarte confirme sa durabilité. Le « sol aigu » est la note la plus aigue du chant. Il représente l’effort ultime vers l’accomplissement de l’ordre du Christ et Lazare ne peut refuser ! Comprenons-nous bien, Dieu respecte notre liberté et Il ne peut prendre possession de nous que si nous faisons tout d’abord un pas vers Lui. En touchant le « sol aigu » le chant éclate dans une impulsion formidable et cela met en branle le processus de guérison, le processus évolutif. Le troisième tableau lance un nouveau départ, celui d’une Nouvelle Vie. Dans la Nouvelle Vie, chaque action s’accomplit en accord avec les lois de l’amour ! L’humanité se lève pour participer à la création du Nouveau Monde et y apporter ses forces de vie !

Tableau 4 (m17 – m21 ) : Lève-toi et revêts- toi de la vérité !

Être debout et vivre dans la vérité, telle est la mission de l’être humain aujourd’hui !

Stani Tableau-4.png

Le quatrième tableau commence avec une tierce mineure suivie d’une quarte qui apporte une forme de calme rééquilibrant après la forte poussée à la responsabilisation. Le Christ l’a enseigné : la vérité mène à la liberté. Au quatrième tableau, l’humanité accepte de se lever, c’est-à-dire de faire le nécessaire pour se transformer.

Deuxième partie : La conséquence de nos efforts : le ressenti de la présence du monde invisible – Aspect cœur

La deuxième partie du chant équilibre tout ce qui a été ébranlé dans la première. Elle est liée davantage au cœur et expose les conséquences et bienfaits que l’effort de se lever déclenche. Nos efforts suscitent une réponse de la part de l’autre monde. Dans cette deuxième partie, nous ressentons la grâce de la présence du monde angélique à nos côtés. Nous percevons la bienveillante guidance du monde divin et cela nous permet de sublimer et transmuter toute forme de souffrance. Dans la première partie du chant, notre travail était d’engendrer une énergie. Dans la deuxième partie, les êtres de lumière répondent à notre appel et viennent travailler sur nous et avec nous ! Grâce à nos efforts, notre Ange nous revêt d’un manteau de vérité et notre vie s’édifie à partir du vrai. La vérité aura le pouvoir de renouveler tout en nous et la force de l’Esprit nous illuminera. Pour cette deuxième partie, l’écriture musicale est toute autre que dans la première ! Les grands sauts d’intervalles ont laissé place au statisme d’une écriture rythmique en notes répétées avec l’oscillation de petits intervalles.

Stani Tableau-5.png

L’interprétation ne se prête plus à la force mais à la douceur. Une intervention divine de type féminine à la fois réharmonisatrice et guérisseuse soigne nos blessures et les guérit ! Une nouvelle vie commence !

Articles connexes

Bibliographie

O. M. Aïvanhov, L’homme à la conquête de sa destinée, Izvor n°202, aux Editions Prosveta

Liens externes

Stani sur You Tube chanté par la chorale Kastalski (Moscou) Dir : Gilles Hainault.

Notes

  1. O. M. Aïvanhov, Pensées quotidiennes 2011, pensée du jeudi 3 novembre : « Mobiliser la volonté » aux Éditions Prosveta (2010)
  2. O. M. Aïvanhov, Pensées quotidiennes 2019, pensée du samedi 20 avril : « Le Travail quotidien vers la Résurrection » aux Éditions Prosveta (2018)
  3. O. M. Aïvanhov, P. Deunov, Commentaires des chants (Fraternité Blanche Universelle)
  4. O. M. Aïvanhov, L’homme à la conquête de sa destinée, Izvor n°202, aux Editions Prosveta



Avis au lecteur : la rédaction de cet article, provisoire et non limitatif, est seulement un point de départ, puisque le sujet a été examiné plus en détail par Omraam Mikhaël Aïvanhov dans ses diverses conférences données entre 1938 et 1985. En lisant ou en écoutant directement ces conférences, publiées par les éditions Prosveta, propriétaire exclusif des droits de son travail, le chercheur y trouvera encore d’autres aspects intéressants et importants. Par conséquent, cet article n’exprime pas de manière complète et exhaustive la pensée d'Aïvanhov sur ce sujet.


OmraamWiki est un projet international réalisé avec la contribution des fonds de recherche scientifique de l'Université pour les étrangers de Pérouse (Département des Sciences Humaines et Sociales)